En tant que marocaine, le visa du Chili m’est indispensable pour aller y faire du tourisme. Comme je l’ai déjà expliqué, mon premier voeux étant d’aller au Chili. C’est un pays qui m’a toujours attiré et que je voulais absolument visiter. C’est donc dans cette logique que dès mon arrivée en Argentine, la première chose que j’ai faite était de demander ce visa. Seulement voilà, comme rien n’est jamais simple… cela m’a pris 2 mois. Je vous explique.

Tout d’abord, il faut savoir qu’en Amérique du Sud les deux visa les plus compliqués pour moi sont celui du Chili et de l’Argentine. Avant de vous raconter comment j’ai fait (galéré) pour l’obtenir, voilà la liste des documents nécessaires :

Documentation nécessaire à la demande du visa du Chili

  • Passeport avec une validité d’au moins 6 mois
  • Photographie au format 5x5cm
  • Justificatif de solvabilité économique
  • Réservation d’hôtel ou lettre d’invitation d’un chilien résident
  • Billets d’avion/bus aller-retour ou lettre expliquant votre itinéraire
  • Formulaire rempli en ligne

La demande se fait en ligne sur une plateforme dédiée vous pouvez demander un visa à entrée simple ou multiple la procédure reste la même.

On peut cependant vous demander d’autres documents par la suite, ce qui a été mon cas. 

Première tentative

J’ai fais une première demande qui a été refusé car on m’a demandé des documents supplémentaires que je devais fournir et refaire la demande. Je précise quand même que le formulaire et assez long à remplir, on vous demande notamment la liste de tous les pays que vous avez visités et leur date, ainsi que les visas obtenus.

On m’a donc demandé de fournir un certificat médical et un extrait de mes antécédents pénaux argentins (puisque j’ai fais ma demande en Argentine). Le problème est que j’étais en Argentine depuis même pas deux semaines, j’ai donc dû me renseigner sur la procédure à suivre et je l’ai obtenu quelques jours plus tard. J’ai donc renvoyé le tout une semaine plus tard et refait la procédure depuis le début.

Deuxième tentative

10 jours plus tard, une nouvelle réponse : encore un refus. Cette fois-ci il fallait un extrait de mon casier judiciaire marocain apostillé pour le Chili. J’avais bien mon extrait français et marocain mais non apostillés, il fallait le faire … au Maroc ! Mais je ne me décourage pas je voulais obtenir ce visa du Chili plus que tout au monde. On m’aurait demandé la lune je serai allée la chercher ! Après, il faut dire que mes parents m’ont beaucoup aidé pour cette procédure. Ils ont bien voulu m’envoyer les documents par poste car il me fallait les originaux. Cela a pris 2 semaines mais j’ai fini par les avoir. j’ai donc refait une demande. 

Cette fois c’est la bonne

Le 4 juin 2019 à 15h06 je reçois un mail du consulat : “Votre demande a été acceptée”. J’étais tellement contente, ça faisait deux mois que j’essayais d’obtenir ce visa. J’avais commencé les procédures et donc ma première demande début avril … Mais ce n’était pas grave, j’étais beaucoup trop heureuse pour voir le côté négatif. J’ai donc convenu d’un rendez-vous avec le consul. Une fois au consulat, on me dit que le Visa était gratuit. J’ai attendu quelques minutes et après mon entretien il me dit qu’il ne voyait aucune objection et que tout était bon.

Retour dans la salle d’accueil, je donne mon passeport et là le GRAAL : 

Visa du chili
Visa du Chili

Petit conseil donc : si vous avez besoin d’un Visa pour le Chili, renseignez-vous en amont de toute la documentation nécessaire et toutes les formalités. Cela vous évitera de perdre du temps et de faire plusieurs demandes. 

Vu tout ce que j’ai eu à faire pour obtenir le visa du Chili, j’étais bien décidée à visiter le pays  en long et en large, allant même jusqu’à l’île de Pâques.

Quelques conseils

Si vous ne vous rendez pas au Chili en avion et que vous optez pour la lettre comme justificatif pensez à bien la détailler. Il faut mettre votre itinéraire avec toutes vos dates, là où vous logerez, comment vous y aller etc. La lettre doit également indiquer les dates de votre entrée et sortie du territoire chilien.

Avoir du liquide sur vous lorsque vous passez la frontière peut aussi être utile. Certaines personnes ayant tous leur papiers en règle se sont vues refuser l’entrée au pays par manque d’argent liquide. La raison étant qu’une carte de crédit n’était pas suffisante à garantir que tout se passe bien en cas de vol. Au consulat on m’a dit de prévoir environ 100€ par jour en cas de contrôle. Le chili est certes l’un des pays les plus cher d’Amérique du Sud, mais selon vos activités, logements et alimentation vous pouvez dépensez beaucoup plus ou trois fois moins. Cela reste pour moi à titre indicatif.

Si tu as eu besoin d’un visa pour le Chili n’hésites pas à me dire comment cela s’est passé pour toi.

Write A Comment